Accueil > Côté Club > Éditorial d’un « récidiviste »…

Éditorial d’un « récidiviste »…

samedi 5 avril 2008, par Jean-Pierre Nguyễn Bá

Voilà que le Club Rhône-Mékong s’est mis dans
la tête de reconduire mon mandat de président
pour trois ans et le CA l’a fait en ce 27 janvier
2008. Ceci signifie la suite des responsabilités
de 2008 à 2010. Laissez-moi vous définir ce
terme effrayant !

« Responsabilité » implique tout un tas de
choses qu’un président d’association connaît
bien mais pas le commun des mortels.
Je vous passe le temps consacré aux affaires
ainsi que l’énergie qu’il faut déployer pour être
à l’écoute. Heureusement, on est soutenu par
une équipe motivée et enthousiaste, tant qu’à
faire !

Le plus difficile, c’est de se placer au-dessus
du groupe et ne pas faire de jugement de valeur
pour ne pas égratigner les « ego » et garder une
bonne homogénéité et une ambiance positive.
Il est recommandé d’être calme, patient et en
phase avec chacune des actions du club.

Le président est toujours en avance d’un événement
ou d’une manifestation. Il vit à toute
vitesse grillant ainsi un peu son potentiel.
« Prendre son temps » ne fait pas partie de son
vocabulaire et de ses privilèges : il faut prévoir
pour bien avancer.

Le plus fatigant, c’est d’être dans l’obligation
de tout faire, passant instantanément du travail
en costume cravate du MC à celui en bleu de
chauffe du coolie de service en gardant cet
« oeil du maître » qui doit tout régenter.

Un exemple : à la fin d’une manifestation même
très fatigué, on doit rester sur place le dernier
pour vérifier l’état des lieux ou malade, on ne
peut se permettre de donner un coup de téléphone
et annoncer qu’on ne vient pas…

Je suis conscient que tout cela n’a pas fait que
des heureux parmi les membres du Club ou
du CA et je leur demande pardon si un jour
leur amour-propre s’est vu blessé par mes
maladresses : nobody is perfect !

Merci en tout cas aux membres de l’équipe qui
ont travaillé sans relâche pour porter haut les
options du mandat passé et faire connaître le
club à un large public toujours dithyrambique à
propos de Rhône-Mékong.

« Récidiviste », dis-je ? Oui, malgré les efforts
réels pour trouver un remplaçant : rien, nada,
nobody, không có ai cả … Dois-je comprendre
que, comme notre ancienne présidente Xuân,
j’ai signé pour une décennie, voire plus ? Non !
Ce serait d’abord au dessus de mes capacités et
puis il y a ma famille qui pousse derrière pour
retrouver un peu plus le mari, le père et surtout
le « papy gâteau ». Et rester trop longtemps aux
commandes use l’homme et épuise son potentiel
d’idées. Je promets de faire ce mandat avec
toute la force de conviction de quelqu’un qui
veut rendre à son pays ce qu’il lui a donné de
plus précieux, la vie. Au-delà, ce ne serait pas
raisonnable vu l’âge et le nombre d’années déjà
passées à servir le club, à savoir une quinzaine
d’années à tous les postes !

Avec mon équipe, nous porterons les actions
et projets jusqu’à leur réalisation avec force
et motivation, aidés par nos correspondants
sur place. Nous ouvrirons les portes du club
aux nouveaux jeunes adhérents qui viennent
déjà grossir nos rangs et continuerons de faire
connaître le Viêtnam à tous ceux qui l’aiment.

Un grand merci à nos proches qui, à leur détriment,
nous ont permis et nous permettront
de consacrer du temps à réussir notre objectif :
apporter un peu de joie et de confort à ceux
qui le méritent tant dans les régions pauvres
oubliées par les lumières des grandes métropoles
vietnamiennes.

Jean-Pierre NGUYEN BA


Association Culturelle et Humanitaire Franco-Vietnamienne

2006 - 2018 Club Rhône Mékong

Plan du site | | Contact | RSS 2.0
Liste de diffusion SPIP